(Bientôt) en ligne: lettres du médecin grenoblois Jean-François Nicolas à Séguier

La bibliothèque municipale de Grenoble conserve vingt lettres adressées à Séguier par le médecin grenoblois Jean-François Nicolas (1738-1819). Ces lettres, qui faisaient partie de la correspondance passive du savant nîmois, ont sans doute été extraites du fonds après sa mort et ont circulé sur le marché des autographes avant d’être acquises par l’établissement grenoblois[1]. Les lettres de Séguier à Nicolas semblent en revanche avoir été perdues.

Nicolas est une figure représentative des Lumières médicales provinciales[2]. Lire la suite