Colloque Savoirs à l’oeuvre, savants au travail. Jean-François Séguier et ses correspondants

Savoirs à l’œuvre, savants au travail. Jean-François Séguier (1703-1784) et ses correspondants

Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence, 18 et 19 novembre 2016.

Organisation scientifique : Emmanuelle Chapron (Aix-Marseille Université), François Pugnière (CRISES-Montpellier 3).

 

Relativement oubliée depuis la fin du 18e siècle, la figure de Jean-François Séguier a été redécouverte dans les années 1980 : en étudiant les carnets et la correspondance de ce savant antiquaire et botaniste, Daniel Roche a définitivement redonné au Nîmois l’étoffe d’un Républicain des lettres. Depuis 2010, une équipe de chercheurs s’est engagée dans l’édition électronique de sa correspondance (www.seguier.org). L’objectif est, à terme, de mettre en place un outil d’édition de l’ensemble des archives du savant. La correspondance ne se comprend en effet qu’en relation avec le monde de papiers et d’objets rassemblés par Séguier, avec ses archives manuscrites (carnets de visiteurs, brouillons et notes, catalogues autographes) et avec les vestiges de son outillage matériel (bibliothèque, herbier, collections de fossiles et d’inscriptions, médailler et autres meubles de rangement). À partir du cas de Séguier et de ses correspondants, on se propose d’interroger cet ensemble documentaire du point de vue de la matérialité des pratiques intellectuelles : la production de différentes sortes d’écritures, le classement des dossiers, l’utilisation de la correspondance comme outil de gestion des collections. Cette approche n’évacue pas les enjeux intellectuels : il s’agira également d’interroger les constructions disciplinaires au miroir de cet « ordre matériel du savoir ». Lire la suite