Lettres de Ferdinando Bassi

Né à Bologne en 1710 (ou 1714), le botaniste Ferdinando Bassi fait ses études sous la direction de Giuseppe Monti, qui le charge des relations et des échanges de spécimens avec les naturalistes italiens et européens. En 1760 (ou 1763), il est nommé préfet du jardin botanique de l’université de Bologne, qu’il enrichit par sa correspondance (c’est en particulier un correspondant de Linné). Son herbier rassemble plus de 4000 espèces. Séguier entretient avec lui une importante correspondance (71 lettres reçues de 1750 à 1774), dont on n’a pas conservé l’autre partie.

Citer ce billet: Emmanuelle Chapron, "Lettres de Ferdinando Bassi," publié sur Archives savantes des Lumières, 23/02/2018, https://seguier.hypotheses.org/375.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.