Colloque Savoirs à l’oeuvre, savants au travail. Jean-François Séguier et ses correspondants

Savoirs à l’œuvre, savants au travail. Jean-François Séguier (1703-1784) et ses correspondants

Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, Aix-en-Provence, 18 et 19 novembre 2016.

Organisation scientifique : Emmanuelle Chapron (Aix-Marseille Université), François Pugnière (CRISES-Montpellier 3).

 

Relativement oubliée depuis la fin du 18e siècle, la figure de Jean-François Séguier a été redécouverte dans les années 1980 : en étudiant les carnets et la correspondance de ce savant antiquaire et botaniste, Daniel Roche a définitivement redonné au Nîmois l’étoffe d’un Républicain des lettres. Depuis 2010, une équipe de chercheurs s’est engagée dans l’édition électronique de sa correspondance (www.seguier.org). L’objectif est, à terme, de mettre en place un outil d’édition de l’ensemble des archives du savant. La correspondance ne se comprend en effet qu’en relation avec le monde de papiers et d’objets rassemblés par Séguier, avec ses archives manuscrites (carnets de visiteurs, brouillons et notes, catalogues autographes) et avec les vestiges de son outillage matériel (bibliothèque, herbier, collections de fossiles et d’inscriptions, médailler et autres meubles de rangement). À partir du cas de Séguier et de ses correspondants, on se propose d’interroger cet ensemble documentaire du point de vue de la matérialité des pratiques intellectuelles : la production de différentes sortes d’écritures, le classement des dossiers, l’utilisation de la correspondance comme outil de gestion des collections. Cette approche n’évacue pas les enjeux intellectuels : il s’agira également d’interroger les constructions disciplinaires au miroir de cet « ordre matériel du savoir ».

 

Vendredi 18 novembre (salle Paul-Albert Février)

9:00 Accueil des participants

9:30 Brigitte Marin (AMU), Mot d’accueil.

Emmanuelle Chapron (AMU) et Didier Travier (Carré d’Art, Nîmes), Introduction

 

Matinée : des mondes de papier aux humanités numériques

Modératrice : Françoise Waquet (Cellf – CNRS)

 

10:00  Claire Bustarret (Institut des textes et manuscrits modernes), Le papier, instrument du travail savant au xviiie siècle

 

10:45 Dorothée Rusque (Université de Strasbourg), Un système d’écritures : Hermann, professeur d’histoire naturelle à Strasbourg.

 

11:45 François Pugnière (CRISES- Montpellier 3), Bâtir le discours savant : notes, carnets et états intermédiaires dans les fonds Séguier

 

Après-midi : ce que fabrique la correspondance : collections, machines, techniques

Modérateur : Pierre-Yves Lacour (Université Paul Valéry – Montpellier 3)

 

14:00 Laurence Brockliss (University of Oxford), La correspondance entre Séguier et Pierre-Joseph Amoreux de Montpellier.

 

14:45 Étienne Stockland (Columbia University, New York), Les savants travaillent la terre: le réseau agronomique de Jean-François Séguier

 

15:45 Mary Terrall (University of California, Los Angeles), Sociability and the Geography of Collecting: Séguier, Réaumur and Baux

 

16:30 Odile Cavalier (Musée Calvet, Avignon) (sous réserve) Les bienfaits de Kairos. La correspondance entre le chevalier de Courtois et Guillaume Amoreux.

 

17:15 Céline Le Gall (Université de Bretagne occidentale), Giovanni Poleni et la construction navale, entre discours de la méthode et expériences

 

Samedi 19 novembre (salle Paul-Albert Février)

Naturalia et antiquités : quelles constructions disciplinaires au miroir de la correspondance ?

Modérateur : Jean Boutier (Centre Norbert Elias – EHESS)

 

9:00 Florence Catherine (EA ARCHE – Université de Strasbourg), La correspondance entre Séguier et Haller, miroir narratif de la pratique des savants.

 

9:45 Michel Christol (Paris-I), Jean-François Séguier et l’épigraphie : l’aboutissement d’une réflexion

 

10:45 Véronique Krings (Université de Toulouse), Séguier, Ménard, d’Orbessan, à chacun son Antiquité

 

11:30  Éric Carroll (AMU), Le site www.seguier.org : présentation et perspectives de développement

 

Conclusions : Pierre-Yves Lacour

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *